Choses du moment par André Salmon

Henri de Régnier et l’Académie

Aux jours où l’esprit le plus conservateur faisait loi, M. Henri de Régnier fut, parmi les poètes, l’un des premiers et des plus hardis rénovateurs et, comme tel, l’un des moins facilement agréés. Or il se trouve que le poète le plus accepté est aujourd’hui Henri de Régnier. Aucun critique n’a tenté d’expliquer ce phénomène puisqu’il est, précisément, le fait de la critique. Quelques poètes, seuls, signalèrent parfois, en de rares revues, l’art conscient avec lequel, l’écrivain de Tel qu’en Songe a su dégager de la poésie toute part anecdotique, et donner au roman cette forme pittoresque et vivante que nous aimons dans la Double Maîtresse et le Mariage de Minuit.

Avec « amabilité » les donneurs de pourpre officielle lui montrent le chemin de l’Institut, sans se douter que, loin d’abdiquer, il y représenterait, de toute sa noblesse, une époque triomphante.

A.S.
« Choses du moment », Vers et Prose, tome I, Mars-Avril-Mai 1905, p. 115.