Une entrevue italienne

L’Italie est-elle la nouvelle patrie d’Henri de Régnier ? Après la traduction par Angela Calaprice de quatre contes sous le titre Il Ricordo (chez l’éditeur pisan Via del Vento), Albino Crovetto traduit aujourd’hui L’Entrevue (L’incontro) chez l’éditeur turinois Robin. Cette belle édition, qui comprend une préface du critique Luigi Sasso et une notice bio-bibliographique, est agrémentée sur le rabat de couverture d’une caricature de Régnier par Sem et, en regard de la page de titre intérieure, de l’incontournable portrait de Régnier par Vallotton (malheureusement orthographié « Valloton » !) – sans compter, sur la quatrième de couverture, une photo de Régnier à la cigarette et au monocle, méditatif et grave. Les régnériens italolophones qui auront la curiosité de faire un tour dans la « Biblioteca del Vascello », nom de la collection où paraît L’incontro, vérifieront qu’il s’y trouve en bonne compagnie, au milieu de textes signés – pour ne citer que des Français – Schwob, Mirbeau ou Judith Gautier.

B.Q.

L’Incontro sur le site de l’éditeur – http://www.robinedizioni.it/nuovo/l-incontro